Voir la page précédente
Table des matières
Accueil
134
 
Blé de miracle

Syn. : Blé rameux; blé de Smyrne; blé de momie; blé d'Égypte; blé Eldorado; Egyptian wheat (Angleterre); grano a grappoli (Italie).

D'hiver et de printemps.

Paille très pleine, courte, raide, souvent courbée au sommet.

Épi compact, élargi vers la base où il se ramifie en plusieurs divisions quelquefois ramifiées elles-mêmes; balles légèrement velues, d'un gris roussâtre; barbes courtes et peu nombreuses.

Grain court, arrondi, bossu, blanc ou jaunâtre.

Les poulards sont la classe de blés où les épis se ramifient le plus fréquemment. Cette monstruosité a déjà été observée dans l'antiquité, car Pline en fait mention. Les blés à épis rameux ont toujours eu le don de frapper vivement l'imagination des ignorants et des cultivateurs novices qui s'imaginent en obtenir des rendements prodigieux, tandis qu'ils ne donnent en général qu'un produit assez médiocre, surtout au point de vue de la qualité. Un très grand nombre de poulards ont produit des variétés rameuses: il en résulte que le nom de blé de miracle ne s'applique pas toujours exactement à la même variété dans les différents endroits. La forme qu'on cultive le plus habituellement et que nous avons décrite ici, a l'épi d'un gris roux, légèrement velu et le grain blanc. Ce n'est pas une variété extrêmement rustique, elle souffre souvent de l'hiver, surtout dans les terres qui ne sont pas parfaitement saines. On en obtient encore un assez bon produit au moyen de semis faits en février ou au commencement de mars, mais c'est plutôt, en somme, un objet de curiosité qu'une variété réellement recommandable. Dans les terres pauvres, il n'est pas rare de voir l'épi perdre partiellement ou complètement son caractère, et reproduire alors la forme à épi simple d'un des blés poulards décrits ci-dessus.


Page de texte originale | Imprimer (PDF)

 

Planche : Blé de miracle
Voir la page suivante
Imprimer la page
Effectuer une recherche

Table des matières | Accueil | Agropolis-Museum