Voir la page précédente
Table des matières
Accueil
142
 
Blé Médéah

De printemps.

Paille pleine, courte, raide, dressée.

Épi moyen, légèrement aplati sur le sens du profil, extrêmement coloré, presque noir; barbes noires, longues et fortes.

Grain glacé, blond, assez allongé.

Le blé de Médéah est une forme tout à fait méridionale qui réussit surtout au sud de la Méditerranée. Il y a une quinzaine d'années environ que cette variété est cultivée en Égypte où elle est particulièrement estimée à cause de la richesse de son grain en gluten. Cette qualité est d'autant plus appréciée que la plupart des variétés indigènes égyptiennes ont au contraire le défaut de donner une pâte courte, faute de contenir assez de gluten. Diverses variétés ont été introduites d'Europe, de Turquie et d'Algérie et essayées comparativement, au jardin d'acclimatation du Caire, et parmi toutes ces variétés c'est le blé de Médéah qui a donné les résultats les plus satisfaisants et celui dont les qualités se sont le mieux maintenues après plusieurs années de culture. En France on ne peut cultiver le blé de Médéah qu'en le semant au printemps, mais dans les pays très chauds, comme l'Égypte et l'Algérie, où la récolte se fait au mois de mai, le semis doit se faire à l'automne on au moins en hiver.


Page de texte originale | Imprimer (PDF)

 

Planche : Blé Médéah
Voir la page suivante
Imprimer la page
Effectuer une recherche

Table des matières | Accueil | Agropolis-Museum