Voir la page précédente
Table des matières
Accueil
146
 
Épeautre blanc sans barbes

[D'automne]

Paille blanche, de hauteur moyenne, très creuse, souple et de bonne qualité.

Épi blanc, très lâche et très effilé, presque toujours courbé; épillets courts et étroits, laissant voir l'axe entre eux.

Grain vêtu, rouge pâle, allongé, légèrement triangulaire.

Tous les épeautres conviennent aux terres maigres et froides et réussissent bien dans les pays de montagnes. Les uns se sèment à l'automne, les autres au printemps. L'épeautre blanc sans barbes se fait toujours avant l'hiver; il est assez cultivé dans le Jura, dans les Vosges, sur les pentes froides et peu fertiles de la vallée de la Meuse et dans certaines parties de la Suisse et de l'Allemagne. Cet épeautre talle énormément et donne au printemps une quantité considérable de tiges garnies d'un feuillage très abondant. Si l'on devait jamais avoir un intérêt à cultiver un blé comme fourrage, c'est assurément à l'épeautre blanc sans barbes qu'on devrait donner la préférence. La paille, à la maturité, est très blanche, douce, et les animaux la mangent avec plaisir. Le grain ne sort pas des épillets au battage, mais reste enfermé dans les balles qui ne peuvent en être séparées qu'au moyen de meules spéciales; le grain, bien qu'en apparence corné, donne une farine très blanche et très fine qui, dans certains pays, est préférée à toute autre pour la pâtisserie.


Page de texte originale | Imprimer (PDF)

 

Planche : Épeautre blanc sans barbes
Voir la page suivante
Imprimer la page
Effectuer une recherche

Table des matières | Accueil | Agropolis-Museum