Voir la page précédente
Table des matières
Accueil
152
 
Amidonnier blanc

Syn. : Épeautre de mars; épeautre de Tartarie.

De printemps.

Paille blanche, très creuse, abondante et douce, quoique ferme.

Épi à axe fragile, aplati sur le sens du profil, très régulier, très blanc et lustré; barbes courtes et faibles.

Grain vêtu, rougeâtre, triangulaire, à pellicule extrêmement mince, à cassure cornée.

L'amidonnier blanc, comme tous les blés à grain vêtu, convient surtout aux terres pauvres et aux régions froides et montagneuses; il réussit là où aucune autre sorte de blé, excepté peut-être les engrains, ne pourrait donner une récolte. Il est cultivé depuis fort longtemps, pour ce motif, dans certaines portions peu fertiles de l'Alsace et du Palatinat. Semé en mars ou avril, il se développe avec une vigueur et une rapidité remarquables, talle beaucoup et donne sur chaque pied un nombre d'épis très considérable. C'est une variété productive en paille; le grain, auquel les balles restent adhérentes à la maturité, ne peut en être débarrassé qu'au moyen de meules spéciales; il a, par contre, l'avantage de donner une farine très blanche et très riche en amidon.


Page de texte originale | Imprimer (PDF)

 

Planche : Amidonnier blanc
Voir la page suivante
Imprimer la page
Effectuer une recherche

Table des matières | Accueil | Agropolis-Museum