Voir la page précédente
Table des matières
Accueil
158
 
Engrain double

De printemps.

Paille courte, raide, moins creuse que celle de l'engrain commun.

Épi blanc ou presque blanc, à surface mate et non vernissée; barbes fines, assez courtes.

Grain ovale, assez aplati, ressemblant à un grain de riz quand il est seul dans l'épillet, triangulaire, comme celui des amidonniers, lorsqu'il y en a deux.

L'engrain double est, dit-on, ainsi nommé parce qu'il se développe assez souvent deux grains dans le même épillet. Il n'y a là rien que de très naturel, puisqu'il y a toujours dans l'épillet deux fleurs, dont l'une doit avorter pour qu'il ne s'y trouve qu'un seul grain. Il s'ensuit que le nom de Triticum monococcum, s'il veut dire, comme on l'admet généralement, blé à un seul grain, prête à la critique, car il est pris d'un fait qui n'est pas constant, et qui, en tout cas, est dû à un simple avortement. L'engrain double, que nous cultivons déjà depuis de longues années, a été importé d'Espagne; il réussit très bien semé de printemps, mais il talle beaucoup moins que l'engrain commun.


Page de texte originale | Imprimer (PDF)

 

Planche : Engrain double
Voir la page suivante
Imprimer la page
Effectuer une recherche

Table des matières | Accueil | Agropolis-Museum