Voir la page précédente
Table des matières
Accueil
20
 
Blé Japhet

Syn. : Blé Dieu ; Blé jaune précoce ; Wheat red marvel.

D'hiver et de printemps.

Paille blanche, assez haute, quelquefois demi-pleine.

Épi long, assez lâche, glauque avant la maturité, devenant ensuite blanc sur la face et jaune sur le profil. Glumelles et arêtes courtes et en crochet.

Grain jaune, gros et bien plein,

Cette variété est originaire des polders du Mont-Saint-Michel ; elle fut remarquée par M. Henry de Vilmorin qui, après l’avoir essayé à Verrières, la jugea digne d'être recommandée aux cultivateurs (1892). Le Japhet est très probablement une variation du Blé de Noé, avec lequel il a beaucoup d'analogie. C’est d'ailleurs de cette origine supposée que lui vient son nom. Il s'en distingue par sa paille un peu plus haute, son épi un peu plus fort et moins glauque, son grain plus allongé et surtout par sa plus grande résistance à la rouille et son rendement plus élevé. C'est actuellement l’une des variétés les plus répandues dans les pays de culture intensive: en Beauce particulièrement, il a donné des résultats excellents avec des rendements réguliers de plus de 35 quintaux à l'hectare, et ce n'est que dans ces toutes dernières années qu'il a été partiellement supplanté par le Blé de Gironde et l'hybride du Bon Fermier. Il résiste ordinairement bien aux hivers du climat de Paris ; mais c'est en même temps l'un des meilleurs blés de printemps. Semé en février, il donne des rendements qui ne le cèdent en rien à ceux de beaucoup de variétés d'automne.


Page de texte originale | Imprimer (PDF)

 

Planche : Blé Japhet
Imprimer la page
Effectuer une recherche

Table des matières | Accueil | Agropolis-Museum