Voir la page précédente
Table des matières
Accueil
30
 
Blé Victoria blanc

Syn. : Blé blanc de la Sarthe; blé blanc de la Mayenne.

D'hiver.

Paille blanche, raide, dressée, un peu moins haute que celle du blé blanc de Flandre.

Épi dressé, carré, de longueur moyenne; balles plus courtes que celles du blé de Flandre, et, dans les années chaudes, légèrement striées de rose.

Grain blanc, renflé, bien plein; plus court que celui du blé de Flandre.

Le blé Victoria blanc nous vient d'Angleterre, mais nous serions portés à croire qu'il n'est pas originaire de ce pays ; il pourrait bien, comme le blé red chaff Dantzick, avec lequel il a certaines analogies, venir des côtes méridionales de la mer Baltique; il est actuellement assez répandu dans le Maine et une partie de la Bretagne, d'où il vient à Paris sous les noms indiqués au commencement de cet article. C'est une bonne variété assez rustique, convenant aux bonnes terres et aux terres moyennes, supportant d'être semée tard à l'automne et mûrissant de bonne heure. Son grain, plus rond et moins gros que celui du blé de Bergues, mûrit sans se raccornir par les étés chauds et secs.


Page de texte originale | Imprimer (PDF)

 

Planche : Blé Victoria blanc
Voir la page suivante
Imprimer la page
Effectuer une recherche

Table des matières | Accueil | Agropolis-Museum