Voir la page précédente
Table des matières
Accueil
38
 
Blé blanc de Hongrie

Syn. : Blé Chevallier; Album densum

D'hiver.

Paille blanche, de hauteur moyenne, droite et ferme.

Épi blanc, presque carré, compact, à épillets un peu plus serrés vers le milieu de l'épi qu'à la base.

Grain blanc, bien plein, court, presque rond, quelquefois légèrement glacé et un peu grisâtre dans les terres trop argileuses.

Cette excellente variété dont l'origine primitive n'est pas bien connue a été introduite d'Angleterre en France il y a au moins une quarantaine d'années. M. Rattier, qui l'avait importée aux environs de Blois, la cultivait sous le nom de blé anglais. C'est une variété particulièrement convenable pour les plaines centrales de la France, à climat moyen, mais plutôt sec, et à sol léger ou calcaire. C'est dans les terrains de cette nature que le grain prend toute sa qualité. La maturité du blé blanc de Hongrie est assez hâtive, elle coïncide presque avec celle du blé de Noé. Le semis peut se faire encore très utilement en novembre et même, si les circonstances sont favorables, au commencement de décembre. Exceptionnellement on peut réussir en semant cette variété en février, mais c'est une pratique qui ne nous paraît pas à recommander. Le blé blanc de Hongrie est généralement peu attaqué par la rouille; il est également très rare qu'il verse, mais à condition qu'on en limite la culture aux terres légères et calcaires qui lui conviennent de préférence; introduit dans des terres trop fortes, il perd une partie de ses avantages.


Page de texte originale | Imprimer (PDF)

 

Planche : Blé blanc de Hongrie
Voir la page suivante
Imprimer la page
Effectuer une recherche

Table des matières | Accueil | Agropolis-Museum