Voir la page précédente
Table des matières
Accueil
46
 
Blé de Zélande

Syn. : Grano di Zelanda.

D'automne et de printemps, mieux de février sous le climat de Paris. [d'hiver]

Paille blanche, haute, forte.

Épi très long, extrêmement lâche, mais un peu plus élargi que celui de la Richelle de Naples; glumes longues, obtuses, souvent teintées de rose ou de lilas pâle; arêtes courtes et crochues.

Grain blanc, long et très gros, légèrement obtus aux deux extrémités.

Presque toutes les réflexions que nous avons faites au sujet de la Richelle de Naples s'appliqueraient exactement au blé de Zélande. Ces deux variétés présentent cependant dans les caractères de leur végétation, dans ceux de leur épi et de leur grain, des différences qui permettent de les reconnaitre aisément. Nous avons reçu, il y a environ une douzaine d'années, la variété qui nous occupe ici: elle nous est venue d'Italie sous le nom de grano di Zelanda que nous n'avons fait que traduire. Nous n'avons pu savoir si elle est indigène de l'Italie ou simplement importée, comme son nom semblerait l'indiquer. A coup sûr, elle doit être d'origine méridionale. C'est aussi pour le midi de la France et pour l'Algérie qu'elle nous paraît convenir le mieux; elle donne une paille plus haute, mais en revanche talle moins que la Richelle de Naples.


Page de texte originale | Imprimer (PDF)

 

Planche : Blé de Zélande
Voir la page suivante
Imprimer la page
Effectuer une recherche

Table des matières | Accueil | Agropolis-Museum