Voir la page précédente
Table des matières
Accueil
6
 
Blé hybride Bordier

D'hiver.

Paille très blanche, de hauteur moyenne, assez raide quoique très creuse.

Épi très blanc, long, lâche; glumes terminées par de petites m'êtes dressées, surtout vers le sommet de l'épi

Grain blanc, allongé.

Cet hybride a été obtenu par M. Henry de Vilmorin, à Verrières, en fécondant le Blé Prince Albert par le Blé de Noé: il fut annoncé pour la première fois en 1889. C'est un blé demi-hâtif, tallant bien; ses tiges et ses feuilles ont, avant la maturité, une teinte glauque ou vert bleuâtre rappelant celle du Blé de Noé. Il est rustique, assez peu sensible à la rouille et assez résistant à la verse. Le Blé hybride Bordier convient très bien au climat de Paris; il a donné également d'excellents résultats dans la vallée du Rhône et dans la région du Sud-Ouest. Ses rendements n'égalent pas ceux des hybrides plus modernes; mais, par contre, il est beaucoup moins exigeant qu'eux quant à la nature du terrain. Il réussit bien dans les sols granitiques.


Page de texte originale | Imprimer (PDF)

 

Planche : Blé hybride Bordier
Imprimer la page
Effectuer une recherche

Table des matières | Accueil | Agropolis-Museum