Voir la page précédente
Table des matières
Accueil
68
 
Blé Victoria d'Automne

Syn. : Blé géant de la Tréhonnais; blé Haigh Wath prolific; Kensingland (ex parte).

[D'automne]

Paille haute, grosse, forte, bien creuse, garnie de feuilles nombreuses et très amples.

Épi grand, large, aplati, à épillets en éventail, très souvent courbé, rarement blanc, presque toujours saumoné ou fauve pâle; les grains remplissent complètement les épillets.

Grain jaune rougeâtre, gros, oblong, bien plein et renflé.

Cette belle variété est souvent appelée tout simplement blé anglais, mais cette désignation est si peu précise, que nous n'avons pas voulu l'introduire dans la synonymie. C'est aujourd'hui un des blés les plus répandus en Angleterre et dans tout le nord-ouest de la France, ainsi qu'en Belgique et dans les Pays-Bas. C'est par excellence un blé pour les terres riches, saines et bien cultivées des climats exempts de fortes gelées et de chaleurs excessives. Il y en a peu qui donnent des rendements plus considérables en grain et en paille. Par contre, il exige un sol bien travaillé et une abondante nourriture. Il faut le semer de bonne heure à l'automne, en octobre ou dans les premiers jours de novembre. L'hiver passé il entre promptement en végétation, et dès avant l'apparition des épis on peut le reconnaître à la longueur et à l'ampleur de ses feuilles. Les bonnes terres franches sont celles qui conviennent le mieux au blé Victoria d'automne; il est bon qu'elles ne soient pas trop dépourvues de calcaire, pour que le grain y soit beau et bien nourri.


Page de texte originale | Imprimer (PDF)

 

Planche : Blé Victoria d'Automne
Voir la page suivante
Imprimer la page
Effectuer une recherche

Table des matières | Accueil | Agropolis-Museum