Voir la page précédente
Table des matières
Accueil
80
 
Blé rouge d'Écosse

Syn. : Blood red; Golden drop (ex parte).

D'hiver.

Paille de hauteur moyenne, forte et souple, se colorant fréquemment en violet au-dessous de l' épi.

Épi rouge brun assez long, légèrement aplati, arêtes des glumelles courtes et recourbées en dedans.

Grain bien plein et lourd, rouge ou jaune rougeâtre, très sou vent mi-parti jaune et rouge.

La culture de ce blé a d'abord été limitée au comté d'East Lothian en Ecosse, puis s'est répandue dans tout le pays. La tradition veut qu'il soit venu du marché aux grains de Londres, ce qui laisse dans l'obscurité son origine primitive. Sa rusticité, son grand rendement et sa résistance à la verse en font une des plus précieuses variétés pour les pays à climat rigoureux. Avec le blé Hunter, le rouge d'Écosse est celui de tous les blés étrangers qui supporte les plus grands froids; le blé de Crépi seul leur est supérieur sous ce rapport. En 1876-1877, ces deux variétés ont fait leurs preuves de résistance au froid d'une façon remarquable, principalement en Lorraine, où la température a été très rigoureuse. Une autre qualité précieuse du blé rouge d'Écosse, c'est sa grande résistance à la verse. Excepté dans les terres extrêmement riches et fraîches, il ne se laisse presque jamais coucher par les vents ni la pluie. Il talle beaucoup. Le blé rouge d'Écosse doit être semé de bonne heure à l'automne, en octobre ou avant la fin de novembre. Pendant l'hiver, il se distingue facilement des autres blés par la finesse de son feuillage qui est d'un vert grisâtre, très léger et tout à fait appliqué sur la terre. Cette variété convient bien aux terres moyennes ou fortes du centre de la France, surtout aux parties un peu montagneuses en terrain granitique ou schisteux. Cependant là où la chaux manque tout à fait dans le terrain, il réclame des amendements calcaires.


Page de texte originale | Imprimer (PDF)

 

Planche : Blé rouge d'Écosse
Voir la page suivante
Imprimer la page
Effectuer une recherche

Table des matières | Accueil | Agropolis-Museum