Voir la page précédente
Table des matières  

 

 

  



 

 

INTRODUCTION


Il y a de longues années déjà que la maison Vilmorin a entrepris la publication de figures coloriées et, autant que faire se peut, en grandeur naturelle, des principales plantes cultivées des jardins et des champs. Il est inutile d'insister sur l'utilité que présentent des dessins de ce genre pour répandre la connaissance des meilleures races végétales et pour en fixer les caractères. Aux séries de plantes potagères, de fleurs et de plantes bulbeuses qui s'augmentent chacune tous les ans d'une planche nouvelle, nous avons ajouté, l'année dernière (1879), des figures de graminées fourragères et nous étions occupés de la préparation de planches représentant les autres fourrages quand des circonstances se sont produites qui nous ont paru rendre une publication relative aux blés particulièrement opportune et intéressante.
Le mauvais succès des deux dernières récoltes de blé et les importations considérables qui en ont été la conséquence ont donné à réfléchir à tous ceux qui se préoccupent de la prospérité agricole de la France. En démontrant que, d'une part, notre pays ne produit pas le blé aussi économiquement que d'autres contrées et, d'autre part, que la culture française ne doit compter en ce qui concerne les céréales sur aucune protection contre la concurrence étrangère, l'expérience de ces deux dernières années a fait sentir à nos agriculteurs qu'il leur faut nécessairement perfectionner leurs moyens de produire le blé et obtenir

Voir la page suivante

Table des Matières | AccueilAgropolis-Museum