DU JARDIN A LA PRODUCTION DE MASSE

Très tôt, les légumes furent cultivés dans des espaces clos ou jardins. Ils furent irrigués, notamment dans les zones méditerranéennes. Les produits des jardins jouent un rôle important dans l'alimentation du Moyen Age. Ils sont à la base des soupes, des potages et des potées.

Autour des villes, dans les zones conquises sur les marais, riches en eau comme par exemple à Mexico, se développèrent des cultures "maraîchères".

En France, au siècle de Louis XIV, La Quintinie introduisit dans le potager du Roi de nouvelles techniques permettant un meilleur usage du rayonnement solaire : cloches en verre, châssis vitrés, serres alors appelées " étuves ".

Au XXème siècle, l'usage des serres et de tunnels en plastique permettent le "désaisonnement" de la production.

De nos jours, la consommation de masse implique une production de masse. La culture se pratique à grande échelle et les activités sont mécanisées.

Mais subsistent toujours jardins familiaux et ouvriers, ainsi que des exploitations horticoles artisanales.