Vase : Oenochoe à figures rouges Athéna et Héraclès
Vase : Oenochoe à figures rouges Athéna et Héraclès
Céramique, Athènes, vers 420 av. JC
Musée du Louvre, Paris

© Cliché H. Landowski/RMN


"Elle n'hésite pas à disputer à Poséidon la possession de l'Attique.
Tandis que le dieu frappait l'Acropolis de son trident et en faisait jaillir un splendide coursier
ou, disent d'autres versions, un lac salé, la déesse offrait aux habitants du pays un olivier,
symbole de la paix et aussi de richesse.
Ces derniers jugèrent que l'arbre leur serait plus utile que le cheval
et choisirent finalement Athéna pour protectrice
".

Extrait de Mythe et mythologie, Félix Guirand, Joël Schmidt, Larousse, In extenso, 1997


Retour