Carte des gabelles en 1781
Carte des gabelles
publiée dans "Compte-rendu au Roi... au mois de janvier 1781" de J. Necker
© Cliché Bibliothèque Nationale de France

On distinguait les pays de "grande gabelle" (Bourgogne, Ile de France,...)
où le prix et la quantité achetée étaient imposés et les pays de "petite gabelle" (Languedoc, Provence,...)
où le prix y était imposé mais inférieur de 50% au précédent.
D'autres régions, comme la Bretagne ou le Béarn, étaient exemptées,
ce qui entraîna une importante contrebande pourtant sévèrement réprimée.
L'incohérence des zones d'imposition et les abus des gabelous
(officiers chargés de réprimer les fraudes) cristallisèrent la haine du Tiers-Etat
contre cet impôt symbolique de l'Ancien Régime, dénoncé par les révolutionnaires de 1789.


Retour