Généalogie des blés
Généalogie des blés


Cartes de l'origine et de la diffusion des blés

Origine et diffusion

Grains vêtus et grains nus
Grains vêtus
et grains nus

Comment reconnaître les blés vétus ?
Comment reconnaître
les blés vêtus ?

Structure d'un épi et d'un épillet
Structure d'un épi

Structure d'un grain
Structure d'un grain

Blé tendreLes blés

Les blés forment un complexe où de nombreuses espèces ont été dénommées. Les botanistes ont eu longtemps tendance à donner un nom d'espèce à chaque variant morphologique.

Depuis le début du XXe siècle, les blés ont fait l'objet de nombreuses études cytogénétiques, et l'on sait maintenant qu'ils se classent dans une série polyploïde (cf. généalogie). Ils diffèrent par leur nombre de chromosomes et par la constitution de leur génome.

Certains sont diploïdes (ils ont deux jeux de chromosomes) et partagent le génome appelé AA.

D'autres sont tétraploïdes (quatre jeux de chromosomes) et de formule AABB.

Un groupe est hexaploïde (six jeux de chromosomes) et de formule AABBDD.

Enfin, des blés endémiques de Georgie forment une série parallèle, avec les génomes AAGG et AAAAGG.

A l'intérieur de chaque groupe, les formes sont totalement interfertiles, alors que les hybrides entre groupes sont fortement stériles. De plus, on doit à un très faible nombre de gènes les différences spectaculaires entre formes sauvages (à rachis fragile) et formes cultivées (à rachis solide), ou bien entre grains vêtus (à glumes et glumelles adhérant au grain) et grains nus. Les auteurs modernes (Mac Key, 1966, Zohary et Hopf, 2000) estiment que c'est à ces groupes naturels qu'il faut accorder le statut d'espèce.

Cette solution offre l'inconvénient de remplacer des noms brefs (comme Triticum spelta) par des combinaisons longues et lourdes à manier (comme Triticum aestivum subsp. spelta), surtout si l'on rajoute les noms d'auteurs. Beaucoup de praticiens préfèrent donc continuer à utiliser ces "noms brefs". C'est pourquoi nous avons mentionné ces noms comme "noms alternatifs" et non comme simples synonymes.

Michel Chauvet
Ethnobotaniste
INRA / Agropolis-Museum