Renenoutet
La dame des greniers


Renenoutet

 


Offrandes
à Renenoutet

Dessin N. Guilhou

Les Egyptiens vénéraient les grands dieux qui présidaient à l'ordre du monde mais aussi des divinités plus familières, en particulier Renenoutet, dont la transcription grecque est Ermouthis (ou Thermouthis). Il s'agit de la déesse des récoltes et plus précisément des moissons.

Dès les Textes des Pyramides (2 600 av. J.-C.), elle est considérée comme une déesse-serpent. C'est le cobra qui détermine son nom. Elle apparaît à la piété populaire tantôt sous la forme de ce reptile, tantôt sous les traits d'une femme à tête de cobra. Elle est aussi représentée allaitant Nepri, le dieu du grain.

Par sa fonction de nourrice et de protectrice des greniers, elle finit par personnaliser l'abondance. Ainsi, dans des textes sapientiaux ou dans des hymnes, elle est mentionnée avec Chaï, le Destin. Tous ses aspects firent de Renenoutet une divinité très populaire dont la fête était célébrée dans toute l'Egypte, le premier jour du premier mois de la saison d'été. A cette occasion, des gerbes de céréales, des épis tressés dont le nom arabe est "Fiancée du blé" (Arousset el-qamr), lui étaient offerts.

Marguerite ERROUX-MORFIN
UMR 5052 du CNRS
Université Paul Valéry, Montpellier


Bibliographie
Beinlich-Seeber Ch ., Lexikon der Ägyptologie V, col. 232-236, s.v. Renenutet.

Les dieux et génies du grainAccueil | Agropolis-Museum