Les pains, les gâteaux en copte :
les métiers, les lieux de stockage

En copte, le pain se dit oeik  ; il descend d'un terme égyptien, Pain, âqou , lequel a plusieurs signification : revenu, subsistance, nourriture, pain.

La famille de mots évoluant autour du terme oeik permet de saisir, d'un coup d'œil, les activités autour de la fabrication du pain et de son stockage. Il est question du "marchand de pain" (sa n-ôik), un mot qui dérive d'un terme démotique s en âq , mais aussi du "boulanger" (ref-tamie-oeik = l'homme qui confectionne du pain).

Avant de le placer au four, le pain est étendu sur le sol, à l'abri de la poussière. On parle alors (dialecte bohairique) de "sol d'étendre du pain" (ti-djèri em-phorech-oeik). Aujourd'hui encore, pour le pain dit esh shamsi , "pain levé au soleil", le levage de la pâte s'opère de la même façon (Voir Préparation du pain à Marî Girgis dans la rubrique "pains traditionnels dans l'Égypte contemporaine").

Pour ce qui concerne les gâteaux, plusieurs noms nous sont parvenus, tels que kroudj, qui désigne un gâteau cuit ou frit ; on parle aussi de qoylè, c'est-à-dire d'un gâteau ou d'un pain plat.

Le verbe employé pour "cuire (le pain) " est qôq ehraï, ce qui a donné le nom qaaqe, "pain cuit, gâteau" (cf. démotique qâqâ), qui dérive d'un terme sémitique (cf. hébreu ka‘ e kâ'  ; grec kakeis). Les monastères disposent d'un endroit où on stocke le pain, dans la mesure où il est confectionné à intervalles réguliers. Ces lieux sont nommés, avec des nuances :

– "lieu d'entreposer du pain" (ma en-ka-oeik)

– "lieu de donner du pain" (ma en-ti-oeik)

– "lieu de stocker du pain" (ma en-oyeh-oeik = grec artothesion)

Il est également question du "magasin à pain" (p-aho en-oeik).

Le transport du pain s'effectue dans des paniers que l'on nomme qarqatane . Le mot "pain" entre également dans la composition de noms d'individus. Certains répondaient au nom de "Ce-pain-ci" (pei-oeik).

Les coptes emploient également, pour désigner le pain, un terme obscur : lôm.

 

Sydney AUFRERE
UMR 5052 du CNRS
Université Paul Valéry, Montpellier


Bibliographie
J. CERNY, Coptic Etymological Dictionary , Cambridge University Press, 1976, p. 120, 341

 Les pains dans l'Égypte ancienne | Accueil | Agropolis-Museum