Les moules à pain dans l'Ancien Empire

Préchauffage des moules coniques
Préchauffage
des moules coniques

© N. Guilhoux

Les fouilles ont fourni un assez grand nombre de moules à pains qui confirment les formes archaïques des premiers pains dont on voit les silhouettes. Un site comme celui d'Aïn-Asîl, dans l'oasis de Dakhla, en a livré des quantités impressionnantes pour une période correspondant aux Ve-VIe dynasties.

La forme la plus répandue est celle du moule à pain tronconique. Il s'agit d'un moule à fond plat et à parois évasées, dont le rapport du diamètre et de la hauteur est de 3/2 ou de 2/1. Le diamètre à l'ouverture est environ de 17 à 20 centimètres pour une hauteur d'environ 8, 5 à 15 centimètres. La plupart de ces moules étaient revêtus d'une marque, qui permettait au propriétaire de reconnaître son bien.

Maquette de moules coniques empilés pour le préchauffage
Maquette de moules
coniques empilés

Musée agriculture ancienne
© A. du Boistesselin

Un assez grand nombre de ces moules a été découvert dans les boulangeries du palais du gouverneur, à proximité de foyers reconnaissables aux cendres. À proximité se trouvait une pièce où le grain était broyé à la meule.

Il semble que les moules, dans lesquels la pâte à pain avait levé, étaient posés dans les braises, car on n'a pas découvert de fours portatifs individuels : les bedjaou . La cuisson, c'est là une hypothèse, s'opérait donc par dessous, le pain étant protégé de la chaleur par le moule. Cependant, il se peut également, du fait que les représentations de pains montrent des traces de brûlé par dessus, que les pains étaient couverts de cendre.

Les fouilles ont révélé d'autres moules à galettes. Il s'agit de plateaux légèrement relevés sur les côtés, que l'on nomme dokas . On pense qu'il s'agit de petits fours à pains.

Sydney AUFRERE
UMR 5052 du CNRS
Université Paul Valéry, Montpellier


Bibliographie
G. SOUKIASSIAN, M. WUTTMAN, M. PANTALACCI, P. BALLET, M. PICON, Les ateliers de potiers d'‘Ayn-Asil , FIFAO XXXIV, Le Caire, 1990, p. 108-112.