l'âge pré-agricole - 3 millions d'années - 10.000 ans (environ)

Grillage et rôtissage à la flamme sèche Grillage et rôtissage
à la flamme sèche


Cuisson sur des pierres échauffées
Cuisson sur des
pierres échauffées


Cuisson dans un récipient rempli d'eau où sont jetées des pierres chaudes
Cuisson dans un récipient rempli d'eau où sont jetées des pierres chaudes


Cuisson dans un récipient allant au feu
Cuisson dans un récipient allant au feu


Clichés Agropolis-Museum
© Agropolis-Museum

Avènement de l'aliment cuit
(Feu = Foyer = Cuisson = Cuisine)

Les aliments peuvent être consommés de trois façons : crus, cuits (déf.), fermentés (ex. : choucroute). Le cru est " naturel ", le cuit est " culturel " (C. Lévi-Strauss). Le fermenté peut être naturel ou culturel. Il y a plusieurs façons de cuire...

Une étape importante fut franchie, quand les hommes " ne se contentèrent plus de griller ou de rôtir leurs aliments à la chaleur sèche des flammes, et qu'ils inventèrent la cuisine à la chaleur humide. Elle permet une diversification accrue des mets et des saveurs ainsi qu'une possibilité accrue de mélanges d'aliments dans une même cuisine " (J. Barrau).

Soupes, céréales grillées, bouillies, galettes (bouillie dense cuite) constituent les premières formes culinaires végétales, consommées encore de nos jours, se différenciant dans leurs contenus et leurs préparations.

La cuisine (déf.) est beaucoup plus ancienne que l'agriculture : les hommes cuisinèrent les aliments sauvages avant de cuisiner les aliments agricoles. La révolution culinaire a précédé la révolution agricole du Néolithique (déf.).


AccueilAgropolis-Museum | La Fresque Historique | L'âge pré-agricole | Suite