Alimentation, savoir-faire



Conférence-débat
du 19 octobre 2005
à Agropolis Museum

et innovations agro-alimentaires

par José Muchnik (Anthropologue INRA UMR Innovation/GIS SYAL)

Résumé

Détoxication du manioc en Amazonie, fermentation du soja en Asie, déshydratation de la pomme de terre dans les Andes. Au cours de l'histoire, techniques et savoirs ont, de manière empirique, cherché à se prémunir des risques alimentaires, ont produit, conservé, rendu comestibles les aliments. Avec les connaissances, les représentations et les goûts propres à chacune, les sociétés traditionnelles ont développé des savoir-faire spécifiques, lesquels ont été à leur
tour adoptés et adaptés par d'autres peuples dans de nouveaux contextes.

Ces savoirs des pays du Sud sont des ressources, un patrimoine à mettre en valeur. Ils apportent aujourd'hui des éclairages inédits sur la sécurité alimentaire, et par leurs capacités d'adaptation aux contraintes écologiques, sociales ou économiques, participent d'un processus de sécurisation indispensable à la vie des hommes sur terre.

En savoir plus :

La redécouverte des savoirs traditionnels par Samira Sarter & José Muchnik, 2005 in Ghersi G. & al. « Nourrir neuf milliards d'hommes », livret d'Exposition, ADPF, MAE.

  

Contacts


Retour Rétrospective | Retour Savoirs Partagés | Retour Agropolis-Museum