L'arachide

Conférence
donnée à
Agropolis Museum
le 5 février 2003

Histoire et perspectives

par Robert Schilling (chercheur CIRAD)

 

Résumé

L'arachide (Arachis hypogaea L.) est une légumineuse annuelle d'origine américaine, introduite et cultivée dans toute la zone intertropicale qu'elle déborde très largement jusqu'aux 40e parallèles nord et sud. Sa rusticité, sa plasticité, sa résistance à la sècheresse, la multiplicité de ses usages domestiques, artisanaux et industriels en font un oléoprotéagineux très apprécié, notamment dans les pays du Sud où elle intervient en rotation avec les céréales vivrières de base, sorgho, mil, maïs, riz.

L'arachide occupe donc une place importante dans les systèmes agraires traditionnels. Elle constitue une source importante de protéines, de lipides et d'aliments du bétail (fourrage et tourteaux) en même temps qu'un appoint monétaire appréciable dans l'économie des petites exploitations paysannes qui assurent 90% environ de la production mondiale, notamment dans les zones de savanes tropicales sèches asiatiques et africaines.

L'arachide est de loin l'oléoprotéagineux le plus riche en éléments nutritifs, avec un taux moyen de lipides + protéines de 75% sur graines et une valeur énergétique de 560 kgcal par 100 grammes contre 60% et 430 kgcal pour le soja. Cette dernière culture est par ailleurs beaucoup plus contraignante, à rendement sensiblement équivalent, et demeure soumise aux aléas d'un marché très spéculatif dont les cours sont régulièrement inférieurs de 40% au moins à ceux de l'arachide. Celle-ci représente environ 12% de la production mondiale de graines oléagineuses alimentaires et moins de 5% des échanges internationaux de produits oléagineux, la Chine et l'Inde étant les principaux producteurs et consommateurs. Cette faible contribution à un marché dominé par la production agro-industrielle du soja (77% des échanges de graines, 80% des tourteaux et 24% de l'huile) comprend une part croissante d'arachide de bouche, produit à forte valeur ajoutée. La détoxification industrielle des tourteaux d'arachide exposés à la contamination par une moisissure, Aspergillus flavus (vecteur de l'aflatoxine, toxine cancérigène), est désormais opérationnelle. Elle ouvre des perspectives de relance aux pays africains qui auront su s'équiper.

Les pays exportateurs de soja (USA, Brésil, Argentine, tous situés en zone dollar) rencontrent désormais des difficultés croissantes pour écouler leur produit génétiquement modifié. Par ailleurs, le moratoire imposé par l'Union Européenne sur l'utilisation des farines animales suscite une forte hausse de la demande en protéines végétales : l'arachide, non génétiquement modifiée jusqu'à ce jour, pourrait bénéficier de cette conjoncture favorable si les pays producteurs savent l'exploiter. L'évolution de la demande se caractérise par des exigences qualitatives croissantes (sanitaires, nutritionnelles, commerciales) dont l'amélioration variétale et les dispositifs d'approvisionnement en semences devront tenir compte. Les petites exploitations traditionnelles ne pourront profiter de ces perspectives que dans la mesure où elles disposeront d'un matériel végétal de qualité en quantité suffisante : ce facteur limitant bloque actuellement le développement de la production arachidière dans les pays du Sud ainsi que l' accès de ces pays au marché international.

=> En savoir plus : le texte de la conférence

 

Orientations de lecture

  • P.GILLIER, P.SILVESTRE, 1966. L'arachide. Paris, France, Maisonneuve et Larose, 292 p.
  • H. E. PATTEE, C.T. YOUNG, (éditeurs), 1982. Peanut Science and Technology. American Peanut Research and Education Society, Yoakum, Texas, USA, 825 p.
  • J.G. WOODRUFF (éditeur), 1983. Peanuts, production, processing, products. AVI publishing Company, Westport, Connecticut, USA, 414 p.
  • J. SMARTT (éditeur), 1992. The groundnut crop, a scientific basis for improvement. London, UK, Chapman and Hall, 733 p.
  • R. SCHILLING, 1996. L'arachide. Paris, France, Maisonneuve et Larose, "Le technicien d'agriculture tropicale", 171 p.

Contacts


Retour Rétrospective | Retour Savoirs Partagés | Retour Agropolis-Museum