L'archéologie préventive

Conférence-débat
à
Agropolis Museum
le 7 décembre 2005

et les enjeux de l'aménagement du territoire
par Gilles Loison (préhistorien INRAP - UMR 8555 Centre d'Anthropologie de Toulouse)
avec la participation de Yann (Le Corfec Synd. Nat. des professionnels de l’Aménagement et du Lotissement)

Résumé

L'accélération de l'aménagement du territoire des cinquante dernières années a provoqué des destructions retentissantes de sites archéologiques en France : le port grec de Marseille, les thermes romains de Bourbonne-Les-Bains, le forum de Lutèce. Une prise de conscience collective s’est alors fait jour; si un site historique important est découvert à chaque kilomètre d'autoroute ou de ligne de TGV, on mesure mieux quelle part de notre patrimoine a pu disparaître au cours des trente glorieuses…

Le développement de l’archéologie préventive depuis une vingtaine d’années a permis la sauvegarde et l’étude scientifique de nombreux sites menacés. Il ne s'agit plus de courrir derrière les engins mécaniques comme dans l’archéologie "de sauvetage", mais de précéder l'aménagement. Pourtant sur les 700 km2 de travaux nécessaires chaque année à notre vie sociale et économique, 30% seulement font l’objet de diagnostics et 1/4 d'entre eux sont suivis de fouilles.

Légitime et légalisée, l'archéologie préventive a aujourd'hui des moyens, une institution propre (2000 archéologues travaillent à l'Institut National des Recherches Archéologiques préventives) ; elle est intégrée et financée dans les programmes des aménageurs. Ce cadre nouveau a fait évoluer de manière considérable la connaissance du passé (2000 chantiers ouverts chaque année), et surtout a bouleversé la recherche par un remarquable changement d’échelle. Aujourd’hui, c’est un campement paléolithique, un village néolithique, une nécropole, un quartier médiéval qui est étudié dans sa totalité, sur plusieurs milliers de m2. Des exemples récents de l'archéologie préventive en région permettront d'aborder très concrètement quels sont ses missions, ses méthodes et les enjeux.

En savoir plus :

Préface du livre "La France archéologique" de Jean-Paul Demoule président de l'INRAP



Forum Venez poursuivre la discussion sur le forum :
Le patrimoine culturel enseveli par l'aménagement territorial

Orientations de lecture

Contacts


Retour Rétrospective | Retour Savoirs Partagés | Retour Agropolis-Museum