Crises et transformations



Conférence-débat
du 17 mars 2004
à Agropolis Museum

agraires dans la région de Tombouctou

Par Yamina Cherrou (ingénieur agricole, étudiante en Master)
& Peggy Pascal (étudiante en Master- CNEARC / UMR SAGERT)

Avec le concours de Patrice Burger (CARI)


Résumé

Dans la région de Tombouctou (Mali), les sociétés agraires avaient réussi à mettre en valeur les ressources naturelles en maintenant l'équilibre entre régénération et exploitation. Aujourd'hui cet équilibre est remis en cause. Ici, comme dans une grande partie du Sahel, des terres traditionnellement réservées à l'activité pastorale (bourgoutières not.) sont mises en culture. Les meilleurs espaces fourragers vont à l'agriculture alors que la désertification réduit les surfaces et la productivité des parcours. La gestion du risque climatique impose désormais la diversification des activités agricoles et d'élevage. Les groupes de population jusque-là complémentaires sont, de plus en plus, en concurrence pour l'accès aux ressources. Au cours des 30 dernières années, l'environnement écologique et social a été transformé.

Les objectifs et stratégies des acteurs ont dû sans cesse s'adapter aux différents contextes évoluant entre urgence (sécheresses), post urgence (entre sécheresse et rébellion), urgence (rébellion) et reprise du développement. L'histoire de l'intervention de l'ONG Vétérinaires Sans Frontières témoigne de la complexité de réalisation des projets dans un tel contexte.

Après un examen des mutations dans la gestion de l'espace et des ressources naturelles, la présentation tentera de comprendre dans quelle mesure le travail des ONG et plus généralement des opérateurs de développement, peut être efficient.

 

Orientations de lecture

  • Bourgeot A., Les sociétés Touarègues. Nomadisme, identités, résistances. 1995, 525 p.
  • Bouy M., Dasnière J., De la santé animale au développement de l'homme. Leçons de l'expérience. VSF, 1996, 171 p.
  • Gallais J., Pasteurs et paysans du Gourma. La condition sahélienne. CNRS, 1975, 239 p.
  • Maïga M., Le Mali : De la sécheresse à la rébellion nomade. L'Harmattan, 1997, 296 p.
  • Marty A., Crise rurale en milieu nord-sahélien et Recherche coopérative. L'expérience des régions de Gao et Tombouctou, Mali, 1975-1982. Tome 1 et 2, 1985, Université F. Rabelais.

Contacts



Retour Rétrospective | Retour Savoirs Partagés | Retour Agropolis-Museum