Quelles perspectives pour les exclus du terroir ?

Conférence/Débat à
Agropolis Museum
le 29 novembre 2006

Le cas des exploitations agricoles du Canton de Neuchâtel

par Jérémie Forney
Ethnologue - Université de Neufchâtel - Suisse

 

Résumé

Une politique agricole prônant la restructuration accélérée du secteur ainsi qu'une pression économique croissante font craindre la disparition d'au moins un tiers des exploitations agricoles suisses dans un délai relativement proche. Face à cette prédiction réaliste sur le plan national, l'intérêt a porté ici plus particulièrement sur le cas du Canton de Neuchâtel.
Au cœur de la réflexion se trouve la contradiction flagrante entre les craintes omniprésentes devant la menace d'un "crash agricole" et le faible nombre d'abandons d'exploitation et de faillites agricoles. Jusqu'à ce jour en effet, l'évolution structurelle du secteur agricole s'effectue essentiellement par le départ à la retraite d'exploitants âgés. Faut-il en déduire que les analyses sont par trop alarmistes ?

Plusieurs facteurs permettent d'éclairer cette situation. Tout d'abord l'importance de l'ethos paysan -système de valeurs qui préside à la représentation du monde par les agriculteurs- permet de comprendre que la vocation agricole persiste encore avec force dans les campagnes. Ensuite l'importance du capital économique investi permet d'expliquer la survie, pendant de nombreuses années, d'exploitations officiellement en déficit. Enfin, il apparaît que certaines structures légales et administratives constituent bel et bien un frein à l'arrêt de l'activité agricole.

On peut se demander alors si l'abandon de l'exploitation représente vraiment en Suisse une alternative envisageable pour les agriculteurs en difficultés ?

En savoir plus :

Droz Y., Forney J., 2005. Quelles perspectives pour les « Exclus du terroir » ? (fichier PDF - 64Ko)

Orientations de lecture

  • Droz Y., 2002. Du lait comme valeur. Ethnologie des fermes jurassiennes. Ethnologie française, XXXII, 2002, 2, pp. 209-219.
  • Droz Y., Forney J., 2004. Les exclus du terroir. Institut d'ethnologie de l'Université de Neuchâtel et IUED Genève, 85 p.
  • Droz Y., Miéville-Ott V. 2001. On achève bien les paysans. Reconstruire une identité paysanne dans un monde incertain, Chêne-Bourg/Genève: Georg, 202p.
  • Forney J. 2002. Des paysans, il en faudra toujours. La reprise de l'exploitation familiale et les perspectives d'avenir de jeunes agriculteurs fribourgeois, Neuchâtel: Université de Neuchâtel, Mémoire de licence, 103 p.
  • Forney J. (à paraître), " Ethos et subversions quotidiennes chez les paysans romands ", in S. Chappaz, Monsutti, A. and Schinz, O., Entre ordre et subversion, Neuchâtel: Institut d'ethnologie.

Contacts


Retour Rétrospective | Retour Savoirs Partagés | Retour Agropolis-Museum