Marché et stratégie

Table ronde-débat
donnée à
Agropolis Museum
le 17 novembre 2004

des acteurs
de la filière riz en France et en Europe

avec Emmanuel Boy (Syndicat de la Rizerie Française),
Bruno Blohorn (Syndicat des Riziculteurs de France et Filière),
Jean-pierre Bezoc (Délégation Riz ONIC - PACA)
et Jean-Pierre Brun (Courtage Marius Brun & Fils)


 

Résumé

La mise en place progressive des réformes structurelles de la PAC frappe aujourd'hui de plein fouet la filière rizicole, longtemps soutenue par un système d'intervention automatique à prix garantis et protégée par des droits d'imporation depuis des pays fournisseurs de l'UE, Etats-Unis, Thaïlande, Pakistan et Inde essentiellement. La menace sur la viabilité des exploitations s'accentue même si elle touche diversement les pays producteurs (Italie, Espagne, Grèce, et à moindre degré la France, le Portugal et la Hongrie) selon l'importance des surfaces rizicoles et le nombre d'exploitations. En 2006 s'ajoutera encore la suppression progressive des barrières douanières en provenance des pays les moins avancés…

Face à l'ouverture commerciale, à la baisse tendancielle de prix mondiaux très cahotiques et à la concurrence, comment les acteurs vont-ils réagir pour satisfaire une demande intérieure croissante ? Les rapports de force entre négociants et producteurs vont-il permettre le développement de stratégies innovantes pour dynamiser le secteur tout en assurant une certaine stabilité au marché intérieur ? Comment apprécier la spécificité française qui charge un Office public de mettre en œuvre l'Organisation Commune du Marché européen, la politique nationale et aussi de coordonner tous les partenaires de la filière où s'expriment des logiques individuelles et syndicales très hétérogènes ?


Orientations de lecture

Contacts


Retour Rétrospective | Retour Savoirs Partagés | Retour Agropolis-Museum