L'aventure des coopératives viticoles

Conférence/Débat à
Agropolis Museum
le 15 octobre 2003

du midi de la France

par Jean-Marc Touzard (économiste INRA SAD Montpellier)
& Yuna Chiffoleau, (sociologue INRA SAD Montpellier
)

 

Résumé

Pourquoi s'intéresser aux coopératives viticoles du Midi ?

Aujourd'hui les coopératives viticoles représentent encore un secteur très important dans l'économie du Languedoc-Roussillon : 360 coopératives en 2002, près de 50.000 adhérents, les trois-quarts du vin produit en Languedoc-Roussillon… donc un rôle économique, social et politique non négligeable.

Ce secteur est en transition, avec des crises récurrentes. Ces coopératives sont en train d'évoluer en partant d'une production de masse de vin de table pour aller vers des productions de qualité. Cette transition, qui dure depuis 30 ans, demande une adaptation perpétuelle et les professionnels se trouvent face à des incertitudes, notamment lors des périodes de transitions plus radicales. Les responsables de coopératives, les responsables de fédération de coopératives, les conseillers viticoles se posent de nombreuses questions. Quels sont les changements en cours ? Où se produisent-ils ? Quelles sont les innovations efficientes, et surtout comment les mettre en œuvre ?

Ces entreprises viticoles sont un lieu privilégié pour étudier des questions de portée beaucoup plus générale sur les changements dans le secteur agroalimentaire. On est face à un exemple de transition agriculture de masse / agriculture de qualité, un peu plus précoce ici que dans d'autres secteurs. Les questions d'innovation qui se posent dans ce secteur sont révélatrices de questions qui se posent dans d'autres secteurs. A un niveau plus général, on rencontre le questionnement de l'économie sociale en France : où vont ces organisations économiques, qui ne sont ni des entreprises privées ni des formes liées à l'Etat ? Est-ce qu'elles vont disparaître ? Est-ce qu'elles se renouvellent ? Comment ?
Enfin, l'évolution des coopératives viticoles est aussi un terrain propice à des questions plus théoriques que nous n'aborderons pas ici : la question des mécanismes de sélection des organisations économiques, en économie ; les questions liées aux conditions de l'action collective, en sociologie, ou encore des questions liées à l'approche interdisciplinaire de l'innovation.

Nous présentons ici trois facettes de nos recherches. D'abord une démarche historique : depuis l'émergence des coopératives communales jusqu'à la reconversion des vins de qualité ; ensuite une analyse de la diversité des situations et des stratégies actuelles ; enfin dans une analyse plus sociologique, sur les jeux d'acteurs dans les coopératives et dans les processus d'innovation...

En savoir plus :

Touzard J-M., Chiffoleau Y., 2003. Texte de la présentation et compte-rendu de débat.
  Fichier PDF (295Ko)

Orientations de lecture

  • Gavignaud-Fontaine G., 2001. Les caves coopératives dans le vignoble du Languedoc et du Roussillon. Monpellier, Univ. Paul Valéry.
  • Gavignaud-Fontaine G., 2000. Le Languedoc viticole, la Méditerranée et l'Europe au siècle dernier (XXe). Centre d'histoire moderne et contemporaine de l'Europe méditerranéenne et de ses périphéries, Université Paul-Valéry, 561 p., Ill.
  • Pech R., 1980. L'organisation du marché du vin en Languedoc et en Roussillon aux XIXe et XXe siècles, Etudes rurales, Foires et marchés ruraux en France.

Contacts


Retour Rétrospective | Retour Savoirs Partagés | Retour Agropolis-Museum