Jean Rouch

Projection-Débat
à Agropolis Museum
les 12 & 14 mars 2007

Un ébéniste du rythme

Projections-débats
avec le concours de Maxime Scheinfeigel (Historienne du Cinéma à l'Université Paul Valéry)
&
Bernard Surugue (Réalisateur IRD Audivisuel)
 

Résumé

Jean RouchPionnier du cinéma direct, précurseur et compagnon de route de la Nouvelle Vague, refondateur du cinéma ethnographique, Jean Rouch (Paris 1917 - Niger 2004) a traversé le XXème siècle en arpenteur engagé de l'histoire, de l'art et des sciences humaines.

Inventeur d'une technique et d'un type de tournage nouveaux, Rouch ne cessera, tout au long d'une carrière ponctuée de plus de 120 films, d'explorer les possibilités et les limites de "l'anthropologie partagée" en donnant à l'observé, à l'Autre, une voix et un droit de regard sur la création.

le 12 mars 2007, Au Diagonal Campus : Cocorico ! Monsieur Poulet " (long métrage CFE, CNRS, 1974, 1h30) avec le concours de Maxime Scheinfeigel Historienne du Cinéma à l'Université Paul Valéry. Marchand de poulets à Niamey, Lam gagne la brousse au volant de sa 2 CV pour se réapprovisionner dans les villages environnants, accompagné de Tallou et d'un vieil ami oisif Damouré. Ponctuée de disputes, d'incidents de parcours et de rencontres, la recherche des poulets semble bientôt vouée à l'échec. Une jeune diablesse, plantée au milieu de la piste, tente d'arrêter nos superstitieux compagnons, puis sur le conseil des paysans, les compères entreprennent la traversée du Niger à gué... "Cocorico", moteur noyé, aphone, doit gagner la rive opposée en pirogue et en pièces détachées. Les compères finalement peuvent faire le plein de poulets et rallier joyeusement Niamey. Mais une épidémie interdit désormais d'introduire la moindre volaille et il faut entrer en contrebande : "Cocorico" est remise à l'eau... (d'après CMC/Les Fiches du Cinéma)

Le 14 mars 2007 - Projections de courts métrages à Agropolis-Museum (IRD et Les Films du Jeudi) avec le concours de Bernard Surugue, Réalisateur IRD Audivisuel. Le double d'hier a rencontré demain (Bernard Surugue 2004, 10mn), évocation du "griot blanc" peu de temps avant sa disparition. Courts métrages de Jean Rouch (Coll. Le geste cinématographique, Montparnasse ed) : Mammy Water, 1956, 18mn; Les Maîtres-fous, 1956, 28mn; Les tambours d'avant Tourou et Bitti (1972, 9min). 
 

En savoir plus :

Colleyn J-P., 2004. Jean Rouch, presque un homme-siècle, L'Homme, 171-172 - Musique et anthropologie.

Adler A. et Cartry M., 2004. Jean Rouch (1917-2004). Hommages

Paganini A., 2003. La musculature et la respiration des films. Continuité et discontinuité, en rapport avec certaines contraintes techniques dans le cinéma de Jean Rouch

Mandelbaum J., 2004. Jean Rouch, sorcier blanc de l'Afrique et du cinéma. Le Monde, édition du 21/02/04

Chapouillié Ch., 2004. Hommage à Jean Rouch, Maître du désordre

Prédal R. (dir.), 1996. Jean Rouch ou le ciné plaisir. CinémAction n° 81, septembre 1996, éd. Corlet - Télérama, 240 p.

Prédal R. (dir.), 1982. Jean Rouch, un griot gaulois. CinémAction n° 17, février 1982, éd. L'Harmattan, 192 p.

Pages du CFE consacrées à Jean Rouch
 

Contacts


Retour Rétrospective | Retour Savoirs Partagés | Retour Agropolis-Museum