Invasion d'oiseaux ravageurs de cultures :

Conférence-débat
à Agropolis Museum
le 15 février 2006

La Réunion
par Isabelle Mandon-Dalger (ex agrobiologiste au Cirad)
avec la participation de Arnaud Béchet
(Station Biologique de la Tour du Valat)

Résumé

Les invasions biologiques constituent, avec la dégradation des milieux, une cause essentielle des extinctions récentes et de la baisse de la biodiversité. Evoquées déjà par Darwin en 1860, mais réellement étudiées à partir des années 1958 avec C. Elton, les invasions biologiques correspondent à "des accroissements durables de l'aire de répartition d'une espèce" (Williamson). Elles participent d'un processus aux répercussions écologiques, économiques et sociales graves et leur ampleur pourrait conduire à terme à une banalisation des faunes et des flores sur les différents continents. Phénomème accidentel et parfois intentionnel dû à l'homme, les invasions biologiques sont un des sympômes de la mondialisation, amplifiées par le développement des transports maritime et aérien.
Les îles océaniques tropicales, hauts lieux de la biodiversité qui recèlent des écosystèmes fragiles, sont particulièrement exposées aux invasions comme le montre l'exemple de La Réunion. La particularité de cette petite île est que les évènements humains y sont bien documentés, et que la complexité des milieux et des gradients est suffisante pour étudier, voire modéliser, la réponse d'une espèce aux différentes conditions bioclimatiques.
La population du Bulbul orphée, passereau originaire des Indes introduit dans les années 1970, a augmenté de façon spectaculaire au cours des deux dernières décennies. L'émergeance ou la recrudescence de dégâts aux cultures a conduit alors à élaborer une problématique de travail combinant à la fois la capitalisation des connaissances sur l'avifaune invasive et la nécessaire gestion de l'invasion et de ses conséquences.

Orientations de lecture

  • Mandon-Dalger I., Le Corre M., Clergeau P., Probst J.M., Besnard N. 1999. Modalités de la colonisation de l'ile de la Réunion par le Bulbul Orphée Pycnonotus jocosus. Rev. Ecol. Terre Vie 54, 283-295.
  • Pascal M., Lorvelec O., Vigne J.D., Keith P., Clergeau P. 2003. Evolution holocène de la faune de vertébrés de France : invasions et extinctions . Inra, Cnrs, Mnhn. Rapport au Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable. 36 pages + annexes
  • http://www.inra.fr/presse/les_invasions_biologiques_onze_mille_ans_d_histoire
  • Williamson M. 1996. Biological invasions, Chapman & Hall, 244 p.

  • http://www.issg.org : The Invasive Species Specialist Group, part of the Species Survival Commission (SSC) of The World Conservation Union (IUCN)

Contacts


Retour Rétrospective | Retour Savoirs Partagés | Retour Agropolis-Museum