Les plantes alimentaires

Conférence
donnée à
Agropolis Museum
le 3 mars 2004

du Moyen-âge dans le midi de la France

par Marie-Pierre Ruas
Archéobotaniste (CNRS-UNIV, TOULOUSE)

et
Carole Puig
Historienne (Post-doctorante Framespa - IEHA)

Résumé

Les restes des graines et des fruits déposés au cours du temps sont des témoins archéobotaniques essentiels de l'alimentation, et ce depuis le Néolithique. A travers l’étude des différentes espèces de plantes sauvages et de plantes cultivées, des éclairages significatifs peuvent être apportés sur la vie dans le sud de la France notamment entre le VIème et le XVIème siècle.

Quelques références aux textes et à l'iconographie médiévale (XIII-XIV et surtout XVème siècle) illustreront la place des plantes dans les traités culinaires et l'alimentation en général. Des exemples permettront de caractériser le statut social des espèces végétales utilisées en ville et en moyenne montagne.

L’analyse historique viendra compléter cette approche en s’appuyant sur les transformations de l’alimentation en Roussillon, retraçant l'arrivée de produits nouveaux et en insistant particulièrement sur les légumes, fruits et épices des contrées lointaines.

Orientations de lecture

  • http://www.ieha.asso.fr
  • Ruas M.-P., 2003. « Des grains aux pratiques : le traitement des céréales au XIVe siècle en Montagne Noire. », in : Anderson P. Cummings L. Schippers T. et Simonel B. (éd.), Le traitement des récoltes : un regard sur la diversité du Néolithique au présent, actes des XXIIIe Rencontres internationales d’archéologie et d’histoire d’Antibes, 17-19 oct. 2002, Juan-les-Pins, Antibes, ADPCA : 173-200.
  • Ruas M.-P., 2002. Productions agricoles, stockage et finage en Montagne Noire médiévale : le grenier castral de Durfort (Tarn), Paris, MSH, Documents d’Archéologie Française, 93, 231p.
  • Campech. S. et Pousthomis-Dalle N. (éd.), 1998. Actes du colloque (Carcassonne, juin 1996), « Usages et goûts culinaires au Moyen Age en Languedoc et en Aquitaine. », Archéologie du Midi Médiéval, 15-16.
  • Grieco A., 1996. « Alimentation et classes sociales à la fin du Moyen Age et à la Renaissance » in : Flandrin J.-L et Montanari M. (dir.), Histoire de l'alimentation, Fayard, Paris : 479-490.
  • Bolens L., 1981. Les pains de disette. La Recherche, 124 : 892-984.
  • Laurioux B., 2002. Manger au Moyen Age, Hachette Littératures, Paris, 299 p.
  • Bolens L., 1990. La cuisine andalouse, un art de vivre XIe - XIIIe siècle, Albin Michel, Paris, 350 p.

Contacts


Retour Rétrospective | Retour Savoirs Partagés | Retour Agropolis-Museum