Reconstruction et développement



Conférence-débat
donnée à
Agropolis Museum
le 27 mars 2006

dans la province sinistrée d'Aceh
Paysans et pêcheurs victimes du tsunami

par Ali Fahmi (chargé d'organisation et de formation - Union des mouvements paysans d'Indonésie)

avec le concours d'Hubert Devautour (progr. Agricultures Familiales CIRAD)

 

Résumé

L'Union des mouvements paysans (FSPI) créée en 1998 fédère des unions de paysans et de pêcheurs dans 12 provinces d'Indonésie, soit au total une population d'environ 700.000 personnes.

Interlocuteur majeur des autorités indonésiennes, FSPI est aujourd'hui porte parole de la petite agriculture familiale. Elle défend des positions cruciales sur l'autosuffisance alimentaire, l'égalité des sexes, l'accès des plus pauvres au crédit et l'équité alors que la réforme agraire de 1960 n'a jamais été appliquée et que les droits des paysans ont été bafoués. A ce titre elle mène des activités de formation professionnelle, appuie l'organisation de communautés et leaders locaux, intervient auprès des pouvoirs publics.

En charge de l'organisation et de la formation à la FSPI, Ali Fahmi brossera un tableau rapide de l'agriculture indonésienne. Il insistera sur l'implication de l'Union pendant et après la catastrophe de décembre 2004. L'Union s'est approchée des populations les plus démunies, celles qui n'étaient pas aidées par les grandes ONG internationales. Il expliquera comment s'est déroulée l'aide d'urgence et sur quelles bases se joue maintenant une reconstruction durable pour des communautés de paysans et de pêcheurs, en particulier dans plusieurs villages de la région d'Aceh et de la partie nord de Sumatra.

en savoir plus :

- Retour sur une catastrophe. Engagements en faveur du tsunami, entre générosité et ambiguïtés.
Table ronde Savoirs Partagés du 29 juin 2005 (http://museum.agropolis.fr/pages/savoirs/tsunami/)

 

Orientations de lecture

Contacts


Retour Rétrospective | Retour Savoirs Partagés | Retour Agropolis-Museum