Les ambiguïtés de la ritaline

Conférence-débat à
Agropolis Museum
le 22 mars 2006

Histoire d'un médicament ou d'une drogue.

par
Bojo Pinek (parent, psychologue et neurobiologiste
)
avec la participation de
Renée Cheminal (neuropédiatre, CHU de Montpellier)
et Isabelle Allal (médecin scolaire)

Résumé

L’usage de la ritaline et d’autres molécules similaires est prescrit lorsque des problèmes individuels apparus dans le cadre scolaire ou en milieu familial sont appréhendés sous des termes aussi divers que les troubles de l’attention, l'hyperactivité, l'impulsivité, voire même la dyslexie. Pourtant l’utilisation de ces produits est de plus en plus controversée.

Si le bien-être des enfants et des adolescents est en cause, avec tout ce que peut signifier la notion de santé mentale à cet âge, l'enjeu majeur n'est-il pas aussi -et de plus en plus- le rôle de l’éducation dans nos sociétés ? Quels déterminants peuvent conduire à la prescription de médicaments psychotropes à l’usage des enfants et des adolescents ? Ne faut-il pas aussi réfléchir sur les évènements tragiques vécus dans certaines écoles américaines qui ont pu être associés au développement de ce type de médication ? Enfin l'extension de l'industrie et des marchés pharmaceutiques n’est sans doute pas non plus étrangère aux questions posées par la banalisation des tranquilisants.

La ritaline se trouve ainsi au cœur d’un débat à la fois scientifique, économique, médical, pédagogique et social, débat qu’il faut mener dans la société civile et non pas le considérer comme un simple problème d’experts. Parent, psychologue et docteur en neurosciences, Bojo Pinek a refusé l’usage de la ritaline pour son enfant et fera part de ses réflexions et de son expérience sur cette question.

En savoir plus :

Bojo Pinek : Les ambiguïtés de la ritaline, histoire d'un médicament ou d'une drogue

Renée Cheminal : Trouble de l'attention et prescription de la Ritaline

Compte-rendu du débat



Forum Venez poursuivre la discussion sur le forum :
Conduites et responsabilités face au médicament. La ritaline

Orientations de lecture

Contacts


Retour Rétrospective | Retour Savoirs Partagés | Retour Agropolis-Museum