La vallée du Vidourle,

Conférence
donnée à
Agropolis Museum
le 8 juin 2005

du néolitique à l'époque moderne
Regards archéologiques et développement durable

par Claude Raynaud (Archéologue CNRS-Lattes)

En partenariat avec la Communauté de communes du pays de Lunel

Résumé

Longtemps focalisée sur l'étude des monuments et des habitats, l'archéologie d'aujourd'hui questionne terroirs, espaces et environnement. En croisant d'autres approches disciplinaires, elle s'attache à comprendre l'insertion des sociétés dans leur milieu naturel, à cerner les interactions qui ont contribué depuis des millénaires à façonner l'état de nature. Essentiellement rétrospective, l'archéologie porte aussi un regard de développement durable par l'analyse des "performances" d'un système social. C'est dans cet esprit qu'est né le programme européen Archaeomedes (1992-1999) consacré à la désertification du bassin méditerranéen et qu'ont émergé des recherches localisées, comme celle sur l’histoire du peuplement et des sociétés agricoles de la vallée du Vidourle.

De la source du fleuve au delta, le Bas-Languedoc juxtapose les facettes multiples d'un vaste “amphithéâtre naturel”, Cévennes et bassins sub-cévenols, collines calcaires, costière, plaine, marais et lagune. L'ampleur des mutations des potentialités et des activités depuis les débuts de l'occupation humaine a centré les recherches pluridisciplinaires sur la question du développement durable, insistant plutôt sur la corrélation des facteurs d'évolution que sur l'habituelle dichotomie dynamique sociale vs dynamique bio-climatique.

Une vaste documentation a été réunie sur l'évolution du monde rural combinant fouilles, prospections, archives, photos aériennes, télédétection sur plus de 1000 lieux d'habitat ou d'activité humaine. Elle permet de comprendre comment l’homme a réagi face aux changements de régime du Vidourle, comment littoral et arrière pays se sont ajustés dans une région particulièrement touchée aujourd'hui par la déprise agraire et plus récemment par l'aménagement touristique.

Orientations de lecture

  • J.-F. Berger, J.-L. Fiches et M. Gazenbeek, 2002. La gestion du risque fluvial à Ambrussum durant l'Antiquité par les riverains du Vidourle, Le risque fluvial, J. Burnouf et Ph. Leveau dir., Actes du colloque d'Aix-en-Provence.
  • F. Favory et Cl. Raynaud, 1992. La production du paysage en Languedoc oriental, dans l'Antiquité et au Moyen Age. Etude de Mauguio (Hérault), MappeMonde, 1992, 1, p. 12-16.
  • B. Garnier, A. Garnotel, C. Mercier et Cl. Raynaud, 1995. De la ferme au village. Dassargues du Ve au XIIe siècle (Lunel, Hérault), Archéologie du Midi Médiéval, 13, 1995.
  • Raynaud Cl., 1996. Les campagnes rhodaniennes au IIIe siècle : quelle crise ?, in Les mutations du IIIe siècle en Gaule Narbonnaise, Actes de la Table-Ronde du G.D.R. 954, Antibes, 1996.
  • et… des études archéo. et paléo-environnementales sur le bas Languedoc consultables à la bibliothèque de l'UMR 5140 du CNRS, près du Musée de Lattes.

Contacts


Retour Rétrospective | Retour Savoirs Partagés | Retour Agropolis-Museum